10 mars 2019

Belle journée sous le soleil aujourd’hui ! Et à Staniel Cay, l’eau est juste magnifique en plus… Lorsque l’on s’approche de Staniel Cay, il y a beaucoup de courant, ce qui fait que l’eau se regénère constamment et qu’elle est juste parfaitement limpide. Lorsque tu plonges ici, c’est comme s’il n’y avait pas d’eau. C’est fascinant. Une belle journée de même était donc le moment idéal pour aller voir le fameux attrait du coin : la grotte Thunderball, qui porte fièrement ce nom en raison de son apparition dans le film du même nom : Thunderball (un James Bond).

carte 10 mars 2019

Le happening du jour : la grotte

Première chose pour aller voir la grotte, il faut savoir où elle est, ben oui… Donc la grotte, pour la trouver, on va à Staniel Cay d’abord. Ensuite, on remarque les 3 tas de roches impossibles à manquer, et on se dirige vers celui le plus au Nord. La grotte se trouve au Nord du tas au Nord, simple non ? Ou, encore plus simple, on demande à quelqu’un. Donc la grotte… Ben c’est un beau stop à faire clairement. Nous avons vraiment apprécié notre expérience. C’est beau des poissons… Et c’est génial comme ambiance avec l’écho de la grotte. Le bout dommage par contre, il faut s’y attendre, c’est que son over popularité va clairement mener la grotte à sa perte. C’était notre première fois, nous ne pouvons pas comparer, mais Houston a remarqué de son côté que les trous au plafond sont plus nombreux que lors de son précédent passage… Côté pratique, il est recommandé d’aller voir la grotte à la marée basse, ainsi on voit parfaitement les entrées (il y en a 3), et on risque moins de se cogner la caboche en entrant… Parce que là, on se le rappelle, on est dans l’eau salée, et l’eau salée, ben tu ne cale pas autant que tu veux… Donc, quand tu entres dans une grotte de même, ben il se peut grandement que tu remontes quand ce n’est pas le temps (histoire vécue, Andrée-Anne l’a testé).

Le projet du jour : préparer le départ de Houston

On arrive déjà là. Ça passe vite 2 semaines… Demain, Houston nous quitte. Donc nous avons profité d’aujourd’hui pour aller faire un petit tour de Staniel Cay et trouver la meilleure formule pour le déposer demain matin. Encore une fois, nous avons eu droit à l’hospitalité très sympa du coin avec une offre de lift en cart de golf jusqu’à l’aéroport (et on soupçonne d’ailleurs que c’est la même fille que lors de notre première visite, c’est petit ici…). Bref, nous avons finalement statué que nous allons aller déposer Houston au quai tout près de l’aéroport (le point a été mis sur la carte). Ah, et il faut le souligner, Staniel Cay est définitivement plus belle lorsqu’il fait beau. La dernière fois que nous étions venus nous promener, c’était nuageux, et vraiment les nuages ont un effet très considérable ici sur la beauté des lieux, nous l’avons bien vu aujourd’hui avec notre balade.

Le truc du jour : la pâte à dent dans le masque

Ça, c’est le truc de Ben de Sandflea. Et aujourd’hui, c’était le temps de le tester. Le souci qu’il fallait régler absolument (vraiment notre quotidien ici est marqué d’irritants majeurs…), c’était la buée dans le masque de plongée. On avait le truc de la salive, mais il n’était pas totalement satisfaisant. Et là, Ben nous a partagé son truc : mettre de la pâte à dents dans le masque. Et cela fonctionne effectivement. Problème réglé, notre qualité de vie vient de passer à un autre niveau !

La sortie de soirée : le Yacht Club et les requins nourrices

En soirée, nous sommes allés faire un petit tour dans probablement l’endroit le plus « luxueux » que nous avons visité aux Bahamas (on ne sort pas beaucoup, vous avez bien compris ça…) : le Yacht Club de Staniel Cay. Nous y avons mangé de bon burgers (le choix reste assez restreint dans les restos abordables, cela finit souvent en burger…). Et lorsque nous sommes sortis, nous sommes allés faire un tour sur les quais pour voir les beaux gros bateaux du coin, pour finalement découvrir que le highlight c’étaient pas mal plus les requins nourrices qui se prélassaient au fond de l’eau sous les quais et les bateaux, et que nous pouvions voir très bien en raison de l’eau calme, très claire, et éclairée par les lumières des bateaux. Le fond faisait lunaire, c’était de toute beauté.

Et pour la suite ?

Demain, c’est le départ de Houston ☹ Donc nous irons le reconduire à l’aéroport en matinée, et ensuite, nous nous dirigerons vers le Seaquarium. Notre prochain « gros » objectif est de nous rendre à Nassau avant le 23 mars (c’est loin, on devrait être ok…), question d’aller rejoindre Océane la Madame qui sera dans ce coin-là. Océane prévoit se mettre en mode traversée vers la Floride à cette date, et nous commençons à penser que ce serait un bon plan pour nous également.

À propos du mouillage choisi

Coordonnées : 24°10.423’N 076°26.827’W
Il y a du courant ici… Mais comme il n’y avait pas de vent, le courant n’a causé absolument aucun inconfort. Mais, il y a beaucoup de trafic. Donc, ça, ça peut causer un peu d’inconfort. Et il ne faut absolument pas oublier de bien éclairer le bateau la nuit, puisque le trafic continue en soirée, et ce ne sont pas des voiliers qui se promènent de nuit…

Mouillage 10 mars good

Les photos du jour

 

Pour les zélés, les chiffres du voyage sont ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *