Météo : Quelles applications gratuites utiliser pour la voile (Android)

Ou : Quelles applications nous utilisons

La météo est au centre de notre univers. C’est elle qui a le dernier mot sur tout. Pour suivre ce qu’il se passe, il faut idéalement avoir plusieurs sources, parce que la météo, ce n’est pas une science exacte… Toutefois, on peut rapidement s’y perdre et passer tout son temps dans la météo. En plus de Houston (notre équipe sur Terre aka Éric Tremblay), voici les applications que nous aimons utiliser pour suivre ce qui se passe. Avec le type de navigation que nous faisons actuellement, nous n’avons besoin que de prévisions assez court terme, question de s’assurer que nous ne nous retrouvons pas dans le pétrin si nous décidons de sortir une journée, ou de trouver un bon endroit pour se protéger en cas de gros temps qui approche, donc de simples applications peuvent tout à fait combler le besoin. Et si jamais nous n’avons pas de réseau… il y a toujours les prévisions diffusées sur la VHF 😊.

SailFlow

L’intérêt de cette application (dont le contenu est aussi accessible sur leur site Web) est sa simplicité. On y retrouve tout de manière très directe :

  • Une carte pour choisir sa station météo
  • Les prévisions de vent, température, vagues par heure (avec différents modèles : NAM, GFS, CMC)
  • Les rapports des vents passés (pour la majorité des stations – certaines sont payantes)
  • Les transcriptions des prévisions du National Weather Service associées à la station choisie (aux États-Unis)
  • Les marées

Et le tout de manière très visuelle, et simple. Pas besoin de chercher. Pour avoir une vue d’ensemble en quelques minutes, c’est parfait.

Voici en exemple Solomons Island : https://www.sailflow.com/spot/718

Windy

L’intérêt de Windy est clairement l’agrégation des données de manière très graphique. Autant la carte que les tableaux sont super bien faits et permettent d’avoir une excellente vue d’ensemble de ce qui s’en vient. En plus des beaux graphiques, il est également possible de comparer les différents modèles météo en un seul coup d’œil, le travail est déjà fait pour nous dans des tableaux et la carte, ce qui est très pratique. Le seul hic, c’est qu’il y a tellement de manières de regarder les informations que l’on peut facilement se perdre dans les options.

MonMeteo – Lac Champlain

MonMeteo est la plateforme que Houston a mis en ligne pour les plaisanciers du lac Champlain. C’est très simple en fait. Plutôt que d’aller voir à intervalle choisie s’il y a un nouveau rapport du National Weather Service, MonMeteo vous envoie le nouveau rapport par courriel dès qu’il est émis.

PS. Si vous aimeriez avoir un peu d’aide avec votre météo et que les services d’Éric vous intéressent, n’hésitez pas à nous contacter, nous vous mettrons en contact.

Voilà, c’est simple de même. Pas besoin de plus!

Le cellulaire, on fait quoi avec lorsque nous sommes aux États-Unis et aux Bahamas ?

Pour notre voyage de quelques mois qui nous fera traverser les États-Unis et ensuite visiter les Bahamas, il fallait trouver un bon plan pour les services téléphoniques et de données. Voici ce que nous avons fait de notre côté. Maintenant, la plupart des compagnies canadiennes offrent des forfaits plus ou moins avantageux (cela dépend des compagnies) afin de continuer à utiliser notre cellulaire aux États-Unis. Ce n’est toutefois pas le choix que nous avons fait.

Fongo : Téléphonie IP (sur internet) gratuite

Fongo est un service canadien. Sans aucun frais, il est possible d’obtenir un numéro canadien en s’ouvrant simplement un compte. Avec la version gratuite, on peut faire et recevoir des appels, et une boîte vocale est également incluse. Les appels sont gratuits vers un grand nombre de villes au Canada. Moyennant quelques frais, il est également possible d’avoir un forfait de textos, et plein d’autres services. Fongo offre aussi la possibilité de transférer son numéro de téléphone à ce service. Toutefois, nous n’avons pas opté pour cette option pour 2 raisons :

  1. Le site Web est bizarrement fait et mal traduit, ce qui fait que nous avons de la misère à nous y retrouver… ceci nous inspire peu confiance ;
  2. Lorsque l’on regarde la liste des numéros disponibles, l’indicatif 514 ne semble pas l’être, nous ne voulions pas risquer des démarches qui ne fonctionnent pas, donc nous avons trouvé un autre service pour conserver nos numéros.

Ce numéro nous sert principalement pour les gens du Canada qui veulent nous appeler sans faire d’interurbain.

NumberBarn : un stationnement à numéro de téléphone

NumberBarn offre un service très intéressant, soit le parking à numéro. Pour 2 $ USD par mois, il est possible d’y transférer son numéro et de le garder pour plus tard. En plus, cela inclut la possibilité de recevoir et d’envoyer des textos via leur application, ainsi que d’enregistrer un message d’accueil pour les appels, sans boîte vocale cependant. Pour 0,03 $ USD la minute, il est également possible de faire des coups de fil en cas de besoin, toujours via l’application. Nous avons décidé de « parker » nos numéros à cet endroit.

Les forfaits des compagnies locales

Pour compléter le tout, nous avons acheté un cellulaire déverrouillé (donc qui peut fonctionner avec différentes compagnies). Avec ce cellulaire, nous pouvons aller avec n’importe quelle compagnie et prendre un forfait cellulaire qui nous convient. Pour l’exemple, nous avons pris un forfait avec AT&T qui nous donne les appels et textos illimités aux États-Unis et au Canada, ainsi que 8 Go de données, pour 40 $ USD par mois. Attention, les cellulaires déverrouillés ne fonctionnent pas nécessairement avec toutes les compagnies, cela dépend des fréquences, il faut faire attention à cet aspect, celui que nous avons par exemple, un Asus, ne fonctionne pas chez Verizon. Pour l’info, voici quelques noms de compagnies aux États-Unis : AT&T, Virgin, Verizon, T-Mobile. Pour les Bahamas, nous irons probablement avec la compagnie BTC qui offre un forfait de données de 15 Go à 35 $ / mois en prépayé (ceci reste à confirmer), nous n’aurons que de la donnée, mais nous pourrons faire des appels au besoin avec Fongo ou NumberBarn.

Trouver des défenses de bateau pas chères

Nuage avait besoin de nouvelles défenses. Et les défenses, elles peuvent coûter cher… À 100 $ la défense, facile de se monter une belle facture quand 6 défenses sont nécessaires.

Un jour de janvier, nous en avons trouvé 4 sur Kijiji, pour 150 $, et qui semblaient être en bon état, good deal !! Bon, elles étaient rouges, pas idéal, mais comme des couvre-défenses sont indispensables pour protéger la coque de Nuage, pas de souci. La vente était faite ! Jusqu’à ce que nous allions faire un petit dernier tour de veille et que, oh hasard !, nous sommes tombés sur les mêmes défenses rouges sur Amazon.ca à 27 $ !! Hein !!? Elles sont d’une valeur de 110 $ (selon Amazon) ! Et les défenses des autres couleurs sont affichées au prix régulier… On ne pose pas trop de questions, aller hop, on annule l’achat Kijiji, et on commande les 4 défenses restantes sur le site à 27 ­­$.

Le meilleur reste à suivre

Par simple curiosité, nous nous sommes mis à suivre le prix des défenses en question sur Amazon.ca sur une base presque quotidienne. Comme nous n’avions acheté que 4 défenses, 2 de plus restaient sur la liste. Et devinez quoi… Les prix changent à tous les jours ! En surveillant les prix de près, nous avons pu voir les mêmes défenses, mais blanches, descendre tranquillement, d’environ 2 $ par jour. Nous les avons trouvées aux environs de 60 $ pour commencer. Nous avons donc attendu que les défenses atteignent 30 $, et hop, une commande a été passée pour 2 autres.

Les derniers jours avant l’achat…

Lien vers les défenses en question *

Quand ils disent que le temps c’est de l’argent…

Bon magasinage !



* Je fais partie du programme Amazon associates. Voir ce que cela signifie.