8 février 2019

Là, on est dans l’extrême farniente. Et cela fait du bien pour l’équipage. On oublie souvent que nous vivons sur notre voilier depuis bientôt 5 mois. Que depuis le début de l’aventure, nous avons traversé les États-Unis complètement, et avons atteints les Bahamas. Il y a eu des beaux moments, mais aussi des moments très stressants. Nous avons affronté de la nouveauté et sommes sortis de notre zone de confort plus souvent qu’autrement, ce qui nous a fait acquérir beaucoup d’expérience. Tous les jours, nous devons négocier avec la température et s’assurer que nous sommes en sécurité, il n’y a juste pas de pause… Qui fait ça penser à sa sécurité à temps plein dans notre monde occidental paisible… Le plus loin qu’on va c’est ne pas oublier de mettre sa ceinture en voiture et regarder des 2 côtés avant de traverser…

Le projet du jour prise 2 : trouver des œufs

Aujourd’hui, notre quête a été fructueuse : nous avons trouvé des œufs, des tomates et des oignons. Il y avait également des patates et des bananes, vraiment le choix nous étourdit ici. Fin du projet. Une fois notre mission terminée (on se rappelle que nous avons dû marcher plus de 30 minutes sous un soleil ardent pour atteindre le village), nous sommes allés nous récompenser au Lorraine’s Café. C’est le jour de la marmotte comme Houston aime si bien nous rappeler. Et vous savez quoi ? On est vraiment ben !

2e projet du jour : faire un feu sur la plage

Sur la plage du mouillage, tout est prêt pour faire un feu de camp : pit à feu et bûches pour s’asseoir. L’installation nous fait de l’œil depuis notre arrivée… De retour à la plage, nous y avons trouvé Michel du voilier Eaux Vives. Ce qui nous ne savions pas, c’est que Michel reluquait également le pit à feu. C’est Andrée-Anne qui a lâché le go : « On fait un feu ce soir… » Il ne s’en est pas plus fallu pour que Dominic et Michel se lancent instantanément dans les parages pour aller chercher du bois. Andrée-Anne a bien sûr également suivi. Et nous avons monté une belle montagne pour notre feu en soirée. Qui fût fort sympa avec Eaux Vives et le couple du voilier provenant de l’Alaska (vous nous excuserez, nous avons complètement oublié le nom du voilier). Et, good to know, étonnamment, il n’y a pas de moustiques, ni de bébittes trop louches dans le sable le soir. Cette plage est vraiment parfaite.

Et pour la suite ?

C’est simple. On reste encore ici demain… pas de stress. On y prend goût.

À propos du mouillage choisi

Coordonnées : 24°4.810’N 076°23.191’W
Nous sommes toujours au même endroit.

 

Pour les zélés, les chiffres du voyage sont ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *