27 janvier 2019

Encore une fois, nous aurions aimé ne pas bouger pour une journée, mais… ce n’est pas aujourd’hui que cela s’est passé. Ce soir et demain, des forts vents sont annoncés, il valait mieux trouver un meilleur endroit. Donc nous sommes allés nous installer de l’autre côté de l’île, où la protection est meilleure.

L’activité du jour : aller voir les porcinets

C’est un must see. Donc… Been there, done that, nous avons vu les porcinets. Qui sont énormes et bien engraissés, autant grâce à leur moulée matinale, que les petites gâteries que les visiteurs leur apportent. Tout comme les iguanes, ils savent ce que c’est un humain ces cochons : une source de bouffe. Dès qu’un bateau approche du rivage, ils s’y ruent et se tannent vite s’il n’y a rien à manger. Il semblerait également que certains sont assez intenses dans leur approche, et se gênent pas pour essayer de prendre une croquée d’humain… Il faut faire gare à ses fesses, et faire une watch à 360°. Le bout le plus intéressant sur leur plage, c’est l’affiche qui dit de ne pas donner de bière aux cochons… Vraiment ? Eh ben… Bref, ce fût une belle activité qui nous a bien occupés pendant quelques dizaines de minutes. Et, petite dernière chose, il faut bien faire attention à où on met les pieds sur la plage, et dans l’eau également, parce que des cochons qui se gavent toute la journée, ben ça fait pas mal de ….

Le projet du jour : tenter d’accéder au terrain de tennis…

Les terrains de tennis sont tous privés aux Bahamas ! Rien à faire… Nous avons tenté d’aller faire notre tour sur le resort juste à côté de la baie, mais en vain, ils ne veulent juste pas. Le seul service qu’ils offrent aux non-invités, c’est le restaurant. Rien à faire. Ils nous ont toutefois proposé une belle villa avec seulement une seule chambre à coucher comme nous ne sommes que 2. Nous n’avons pas demandé le prix.

Le social du jour : Tribull et Lathanor

Dans notre petite balade en dinghy pour faire le tour du coin, nous sommes tombés sur Tribull. Nous sommes allés dire un petit coucou, et le tout s’est terminé en soirée avec un bon macaroni aux tomates du jardin. Merci pour l’accueil ?

Et pour la suite ?

Tribull nous a proposé de les suivre vers Black Point après le coup de vent de lundi, donc mardi. Ensuite, ils prévoient également à aller à Little Farmer’s Cay pour le Festival 5F. C’est un bon plan pour nous ! Vendredi, il y aurait un gros BBQ/party de plusieurs voiliers québécois à Little Farmer’s Cay, cela pourrait être intéressant, de nombreux voiliers que nous avons croisés y seront. Mais… c’est 50 $ par personne, c’est un pensez-y bien.

À propos du mouillage choisi

Coordonnées : 24°11.627’N 76°27.267’W
De l’autre côté de Big Major, à l’Est, il y a une bonne protection d’à peu près tous les côtés, ce sera l’endroit parfait pour le petit coup de vent de demain. À l’endroit où nous nous sommes installés, il y a un peu de roulis, mais c’est assez mineur. Tribull et Lathanor pour leur part sont installés plus au Nord, et il semble y avoir aucun roulis à cet endroit. Côté fond, on est toujours dans le sable.

Les photos du jour

 

Pour les zélés, les chiffres du voyage sont ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *