10 janvier 2018

Départ matinal encore ce matin, mais un peu moins qu’hier : 7 h. Question de bien débuter la journée, Dominic s’est lancé à l’eau pour aller vérifier si nous avions encore des sargasses de prises dans l’hélice… Eh non, pas cette fois, nous sommes prêts à partir.

Le vent du jour : un mautadine de portant

Le portant… ça, pour les néophytes, c’est un vent qui arrive de derrière. Au premier abord, on pourrait croire que le portant est un bon vent pour la voile, on veut se faire pousser par le vent non ? Donc s’il est derrière, c’est parfait ? Eh non, ce n’est pas comme ça que cela fonctionne. Le portant est en fait un vent vraiment plate pour la navigation à la voile, puisque c’est extrêmement difficile de garder les voiles au vent, le vent étant derrière, les voiles ne savent plus de quel côté se placer. Une option qui s’offre à nous est de tenter de naviguer en ciseau, ça cela veut dire que le génois (la voile du devant) est d’un côté, tandis que la grand-voile est de l’autre côté. C’est ce que nous avons essayé… Mais ce n’était pas bien fort notre affaire… Bref, Dominic s’est un peu fait suer tout au long de la journée à la roue en tentant de toujours garder Nuage dans le bon axe du vent. Il était épuisé à la fin de la journée. Eh non, nos rêves de flyer jusqu’à Nassau n’ont pas été réalisés… Toutefois, encore une fois, il a fait super beau et chaud et on est vraiment bien sur l’eau.

L’arrivée à Nassau : on repassera pour les formalités

Lorsque l’on arrive à Nassau, on doit s’annoncer au Nassau Harbour Control. Le but : s’assurer que l’on ne va pas faire de face à face avec un gros bateau de croisière qui serait en train de sortir du port. L’inlet de Nassau est particulier, il est très étroit, c’est impressionnant de constater que des si gros bateaux de croisière l’empruntent pour entrer et sortir de Nassau, chapeau à ces capitaines ! Donc, le Nassau Harbour Control. Lorsqu’on les appelle, ils en profitent également pour nous poser quelques questions sur qui nous sommes, où nous allons, etc. En théorie. Pour notre part, nous avons bien essayé de nous rapporter. Toutefois, après avoir demandé 3 fois à la VHF de répéter la question et de ne toujours rien comprendre à la question, nous avons abandonné. Ils viendront nous chercher au mouillage s’il y a un problème. Bonjour Nassau !

Notre première soirée à Nassau

Elle a été très tranquille en fait… Nous ne sommes même pas descendus du bateau. Outre Pim qui est venu prendre une bière avec nous, il ne s’est pas passé grand-chose. On se reprendra dans les prochains jours !

Et pour la suite ?

Pour le moment, les plans ne sont pas super définis pour la suite. Nous savons que nous voulons descendre vers les Exumas, mais c’est encore très vague comment nous allons arriver à nos fins. Nous avons quelques petits trucs que nous aimerions faire à Nassau : il faut aller retrouver un kit pour mettre des leurres sur notre canne à pêche, faire quelques courses (des fruits et des légumes), faire du lavage, et Dominic, as usual, voudrait jouer au tennis. De plus, nous voulons visiter Nassau même si sa réputation est un peu mise à mal par certains voileux, et également aller voir Palm Cay, à l’ouest de Nassau, puisque le neveu à Dominic, Alexandre, et sa conjointe Tiffany, y viendront faire leur tour en février, nous devons donc aller voir si nous pouvons les y rejoindre en voilier. Donc, on va voir comment le tout va se présenter.

À propos du mouillage choisi

Coordonnées : 25°04.725’N 77°19.726’W
C’est Nassau. Et il y a de l’action à Nassau, et du bruit. Les bahamiens ne sont pas particulièrement discrets sur l’eau. D’autant plus qu’il semblerait qu’aujourd’hui, c’est la fête nationale, donc il y a beaucoup de bateaux en circulation, avec de la musique forte. Le no wake zone n’existe pas ici… Le fond semble bon, malgré ce qu’on en dit, la Mantus a très bien pris. Pour l’accès à la terre, on peut aller à la marina Bay Street Marina et payer 6 $ (l’an dernier c’était 5 $, il y a de l’inflation…) pour 24 h afin d’utiliser le quai à dinghys qui est surveillé à temps plein par un gardien de sécurité.

Les photos du jour

 

Pour les zélés, les chiffres du voyage sont ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *