8 décembre 2018

Bon… on espérait une bonne nuit de repos. On va remettre ça à la nuit prochaine. Parce que cette nuit, à 2 h 30 du matin, qu’est-ce que nous n’entendons pas ? Bang… Bang… Bang encore. Évidemment, on va faire notre tour dehors pour voir ce que cela peut être. Rien à la vue. Cela se passe sous l’eau. Le souci, c’est que nous sommes arrivés en touristes un peu ici, et que nous n’avons pas bien regardé nos cartes. Il semblerait bien que nous sommes ancrés dans une spoil area (zone de déchargement)… Who knows ce qu’ils déchargent ici. Et, en plus, il y a une épave près de nous. Bon, cela fait bang. Donc, on doit cogner quelque chose au fond. On fait quoi ? Comme il n’y a pas trop de vent, nous avons décidé de simplement rentrer un peu de câblot de l’ancre et en mettre le minimum question de s’éloigner de ce qui fait bang. Nous déplacerons le bateau plus tard…

Le coucou du Québec du jour : Guylaine la sœur à Dominic

Aujourd’hui, nous avons vu Guylaine. Elle est venue nous voir avec son amie Suzanne. On était content de voir de la famille ? Cela a été une belle journée, nous nous sommes promenés un peu, et sommes allés faire un tour à la maison. Puisque comme Guylaine quitte pour une semaine, elle nous a offert gracieusement de venir nous reposer à sa maison, et d’utiliser sa voiture si nous en avons besoin. C’est vraiment apprécié comme offre, disons que le niveau d’énergie des troupes n’est pas à son plus haut, cela va sûrement nous permettre de recharger quelque peu. Merci tellement Guylaine et Richard. En plus de la maison, nous avons aussi été voir d’autres mouillages dans les parages question de choisir la meilleure option pour les prochains jours que nous allons passer dans le coin. Comme nous sommes en voiture, cela se fait en tellement peu de temps… Bref, merci pour cette visite Guylaine, et nous sommes désolés encore de notre look un peu zombie, on promet que nous ne baillerons pas lors de ton retour la semaine prochaine ?.

Nos nouvelles notions du jour : l’équipement pour pêcher

Sur le bord du mouillage, il y a une business de pêche, et nous en avons profité pour aller faire un petit tour et apprendre un peu plus sur comment nous allons devenir auto-suffisants dans les Bahamas (you wish…). Ce ne sera pas simple on dirait bien… Mais le staff en place nous a vraiment bien conseillé… les petits hameçons avec micro mouches pour attraper nos appâts, des leurres pour pêcher à la traine, des hameçons pour nos appâts… Bref, nous allons devoir nous monter un beau petit kit. Watcher nous ben dans les prochaines semaines…

Le stress du jour : est-ce que l’ancre va remonter

C’était la fixation de Dominic aujourd’hui. Parce qu’avec les bangs de cette nuit, nous ne savons pas du tout dans quoi nous sommes ancrés. Comme il n’y a pas eu d’autres bang, nous avons décidé de ne pas bouger Nuage pour le moment, et attendre de voir si nous allons quitter le mouillage ou non avant de toucher à l’ancre… Mais là, le bout anxiogène de tout ça c’est : est-ce que l’ancre va remonter… ? Elle pourrait être prise dans l’épave, ou dans un quelconque truc qui a été déchargé ici… C’est tellement difficile d’avoir l’esprit tranquille quand tu voyages en voilier…

Le bout on est romantique pis on ne le sait même pas : le souper aux chandelles

Bienvenue dans notre monde. Ça c’est en fait un petit truc sympa du fait de vivre sur un voilier. Du moins comme nous. Comme nous ne voulons pas trop en demander aux batteries qui sont rechargées par nos panneaux solaires (nous aimons mieux qu’elles soient à leur meilleur pour notre frigidaire), nous utilisons au minimum les lumières de cabine. Donc, pour nous éclairer, nous le faisons aux chandelles et lampes à l’huile. Donc tous les soirs, nous soupons aux chandelles. Quelle fille ne rêve pas de ça ?

Et pour la suite ?

Demain, nous prévoyons aller explorer un peu les parages. Une petite visite à la plage serait tout à propos… Qu’est-ce que la Floride si on ne va pas à la plage ?

À propos du mouillage choisi

Coordonnées : 26°34.908’N 80°2.846’W
Notre nuit nous a donné quelques infos sur le mouillage…. Il est bon de noter qu’il ne faut pas s’ancrer trop proche des quais dans la spoil area (cette zone est bien identifiée sur les cartes et GPS), et il faut également faire attention aux 2 épaves. Si on est à son affaire, il ne devrait pas y avoir de souci.

Les photos du jour

 

Pour les zélés, les chiffres du voyage sont ici : http://bit.ly/JournalNuage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *