24 septembre 2018

Nous avons fait une petite navigation aujourd’hui, puisque nous avions un beau projet : remâter Nuage ?. Question de nous coordonner avec la marée, nous sommes partis vers 8 h pour arriver assez tôt à la marina que nous avions choisie : Riverview Marine Services. La navigation a bien été, rien à signaler.

Le projet du jour (et le stress du jour) : remâter

Nous avions quelques appréhensions par rapport au remâtage en raison de notre enrouleur qui a mangé un gros coup au quai de l’écluse 6 (nous n’en sommes toujours pas remis!!). Dès que nous sommes arrivés à la marina, nous avons commencé à évaluer l’étendue des dégâts… Après quelques discussions, nous avons décidé de remâter Nuage avec l’enrouleur brisé, puisque malgré le bris, il est tout de même possible de monter le mât, au pire, nous laisserons le génois de côté pour le moment. Nous avons décidé de trouver une méthode temporaire pour solidifier le tout, question de ne pas trop tarder à Catskill, et tenter de nous rendre à un endroit plus favorable à la réparation (dans le meilleur des mondes, le Boat Show d’Annapolis…). Peut-être que le génois ne pourra être utilisé pour le moment, mais ce n’est pas tant un souci, nous faisons beaucoup de moteur en ce moment. Concernant le remâtage, cela a quand même « bien » été. Riverview Marine Services met à notre disposition 2 hommes, donc il faut mettre la main à la pâte, ce n’est pas un clé en main. Le seul élément qui nous a quand même dérangé, c’est que nous nous sentions vraiment pressés. Il faut être très prêt lorsqu’arrive notre tour. Comme nous ne sommes pas des experts, il est difficile de ne pas oublier quelque chose à la préparation, donc cela augmente considérablement le niveau de stress (et le stress, ce n’est pas toujours facile à gérer…). Pour notre part, nous avons oublié de remettre les tubes protecteurs qui vont au bas des haubans, donc nous avons dû tout défaire les haubans et les remettre, grrrr (ce qui a été une bonne chose finalement, puisque nous étions tellement pressés, que nous n’avions pas réussi à remettre les haubans la bonne tension au départ, donc nous avons plus pris notre temps la 2e fois).

Good to know : l’entrée de la crique de Catskill, comment prendre les bouées vertes

L’entrée est complètement contre-intuitive. Et quand on regarde les cartes, ce n’est pas mieux. Pour nous guider, nous avons appeler à Riverview lors de notre entrée, et c’était la bonne chose à faire. Lorsque l’on rentre dans la crique, il faut laisser les bouées vertes à bâbord, et coller les quais au Nord, pas les bouées. Il n’y a pas beaucoup d’eau à cet endroit, il ne faut pas être gêné d’appeler pour avoir de l’aide.

À propos de la marina choisie

Coordonnées : 42°12.665’N 73°51.426’W
Au départ, nous avions prévu remâter et ensuite aller s’installer dans un mouillage pas loin. Toutefois, le remâtage a quand même été assez énergivore et long, donc nous avons décidés de rester à Riverview Marine Services pour la nuit. Les prix sont honnêtes, et il faut prendre une pause. De plus, nous n’avons pas réussi à faire la réparation temporaire pour l’enrouleur, donc il vaut mieux rester ici pour la nuit, et faire tranquillement la réparation demain. Concernant la marina, Susan et Mike sont forts sympathiques et accueillants. On y trouve tous les services nécessaires, et c’est très propre. Pour le quai, c’est 1,50 $ du pied.

Désolés! Nous n’avons pas de photos du remâtage… nous étions trop rushés 🙁

Les photos du jour

Pour les zélés, les chiffres du voyage sont ici : http://bit.ly/JournalNuage

Un commentaire sur « De New Baltimore à Catskill : Nuage redevient un voilier »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *