17 septembre 2018

Cette belle journée a d’abord commencé par un beau bain de boue, contre notre gré, lorsque nous avons monté notre magnifique nouvelle ancre. Le fond de glaise a simplement décidé de remonter avec l’ancre et la manipulation de tout le gréement (la chaîne et le câblot) n’a pu que nous transformer en Picasso grisâtre… Le bonheur tout simple de la vie à l’ancre. Ma paire de souliers dédiée à la manipulation de l’ancre est maintenant officiellement justifiée.

Nous n’avons que très peu navigué aujourd’hui. L’objectif du jour était en fait de se rendre tout près de Chipman Marina afin d’y arriver tôt demain matin pour notre plus gros projet du moment (dans la catégorie : extrême stress – c’est notre première fois…) : le démâtage. Pourquoi démâter vous me direz… ? Il s’agit d’une très bonne question. Outre le fait que tout le monde le fait, il y a une raison technique, et c’est le fait que nous devrons passer de multiples ponts très bas tout au long du canal Champlain dans les prochains jours, simple de même.

Donc afin de de nous préparer à cette grosse journée, nous avons décidé de nous arrêter à Ticonderoga pour faire les derniers petits préparatifs au démâtage : marquer les haubans, bien identifier les câblots qui devront être retirés (et évidemment remis ensuite), détacher tout ce que nous pouvons détacher. Ticonderoga est le dernier endroit que nous connaissons du lac. À partir de demain, nous tombons dans la totale nouveauté, excitant quand même non? Comme nous avons déjà visité le coin, nous n’avons pas fait le petit tour villégiature, mais pour les néophytes qui nous lisent, je prends quand même le temps de vous mentionner qu’il y a un bel attrait historique à visiter à cet endroit : le Fort de Ticonderoga. Pour en apprendre davantage, je vous invite à lire l’article que j’ai écrit sur le sujet.

Le highlight du jour : le repos…

Depuis le début du mois, nous sommes dans une course qui ne finit plus. Les préparatifs pré-départ de dernière minute sont quelque chose, et le départ en soit, également. De pouvoir prendre un peu de temps pour juste rien faire nous a fait le plus grand bien.

Le stress du jour : Surprise! Le moteur

Il y a encore eu de la boucane bleue/blanche qui est sortie au démarrage. Nous commençons toutefois à avoir une théorie : l’abus de cétane. Selon certains, il serait bon de traiter le diesel avec du cétane. Nous avons décidé de le faire. Mais peut-être que le coude de Dominic a été un peu trop lousse… Bref, nous allons surveiller la chose. Vous avez des idées sur ce qui peut causer notre souci? N’hésitez pas à nous en faire part.

Le projet du jour : Se faire un orin avec ce que nous avons à bord

Dominic aime tellement sa nouvelle ancre. Il ne veut surtout pas la perdre. Donc il veut un orin. Toutefois, ceux qui nous connaissent bien connaissent notre petit côté gratteux, ou créatif, au choix. Donc le défi du moment a été de créer un orin avec le matériel que nous avons à bord. Nous avons quand même réussi à monter quelque chose… Avec un bidon d’eau de javel, un bon bout de corde, 2 manilles et un top de bouteille d’eau. Comme nous étions déjà ancrés, nous n’avons pu tester notre système. Le résultat est donc à suivre, stay tuned !

À propos du mouillage choisi

Coordonnées : 43°50.215’N 73°22.674’W
Du côté Vermont du lac à la hauteur de Ticonderoga, il est possible de trouver une bonne protection pour le Sud et l’Est. Comme il annonce un bon vent du Sud, cet endroit est tout désigné pour une nuit reposante. À partir de cet endroit, il est possible d’aller simplement visiter le Fort, ou, si on a du temps, on peut remonter la petite rivière qui mène à la ville de Ticonderoga. Malgré sa couleur verte peu invitante, elle offre quand même une belle balade en dinghy et mène au cœur de Ticonderoga (si une envie de civilisation – modeste quand même – vous prend). Il faut compter une trentaine de minutes pour atteindre la ville.

Les photos du jour

 

Pour les zélés, les chiffres du voyage sont ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *