4 mars 2019

Aujourd’hui, notre sortie en mer a été un peu plus plaisante qu’hier. Bon… nous n’avions pas beaucoup de vent, on ne peut pas tout avoir, mais nous n’avions pas beaucoup de vagues non plus. Nous étions accompagnés d’un beau petit clapot.

Le nouveau cut du jour : Rudder cut

Comme tous les autres dans les Exumas, un cut, c’est un cut, et ça reste impressionnant considérant le fait que tu dois te faufiler entre des murs de roche qui, pour ajouter à la difficulté, ne sont aucunement balisés. Tu dois te faire confiance, et faire confiance à ton GPS aussi… Comme il y avait peu de vent aujourd’hui, le seul élément que nous avons dû considérer est la marée et nous sommes arrivés tout près de la marée haute, donc l’arrivée s’est fait assez en douceur.

L’attrait du jour : la sirène de David Copperfield

Oui, oui, vous avez bien vu le nom, il s’agit bien du magicien qui vole (une fascination de la jeunesse d’Andrée-Anne…). Celui-ci a une (ou quelques-unes) île(s) dans le coin. Ce n’est pas clair il est propriétaire de quoi exactement, mais il y aurait un resort. Ce qui est sûr cependant, c’est qu’il a mis un cadeau pour ses invités, soit une sculpture dans le fond de l’eau. Une sirène installée à un piano. Bon, avant d’y aller, nous étions déjà un peu blasés, une sculpture, sérieux, on va faire se déplacer pour une sculpture ? Et ça, c’est l’attitude idéale pour finalement passer un bon moment ! Finalement, elle vaut le détour cette sirène. C’est vraiment sympa à voir dans le fond de l’eau, c’est totalement abstrait, et en même temps, elle est à sa place. Ce qui la rend intéressante également est le fait qu’elle est grandeur nature. Bon, ultimement, on ne sait pas c’est grand comment une sirène vous nous direz, et nous vous répondrons que cela n’existe pas les sirènes, donc pour faire simple, elle est grandeur humaine. Les plongeurs les plus efficaces arrivent pour la plupart à aller s’installer au piano à côté de la sirène. Pour notre part, c’est quelque chose qui n’a pas été possible, et c’était loin d’être chic les tentatives. Vraiment, il va falloir peaufiner nos techniques de plongée et notre équipement (des poids)…  C’est sûr que nous nous ne sommes pas aidés, nous avons dû aller voir la sirène à la marée haute puisque c’était le seul moment où l’eau était étale… Si vous cherchez la sirène, elle est près de Rudder Cut Cay, dans la petite baie au Sud de l’île. Nous avons mis un point sur la carte.

Sinon, l’autre petit attrait à cet endroit est la « grotte » sur la plage. Elle est belle à aller voir. Normalement, on ne peut pas aller sur les îles privées, mais c’est toléré ici. D’autant plus qu’il semblerait qu’il est possible d’aller sur les îles jusqu’à la limite de la marée haute, ce qui veut dire que l’on peut marcher sur les îles à marée basse puisque ce bout de terre est en fait dans l’eau la moitié du temps. Mais ceci reste à confirmer. Bref, même si c’est privé, les visiteurs peuvent aller faire leur petit tour et voir la grotte. Donc nous l’avons fait.

Et pour la suite ?

Le vent est toujours prévu pour demain soir, donc les plans ne changent pas, on se dirige vers Black Point pour se protéger mardi et mercredi au moins. Nous sommes lundi.

À propos du mouillage choisi

Coordonnées : 23°52.273’N 076°14.424’W
Nous avons mouillé l’ancre directement en face de la petite grotte. Rien à signaler à cet endroit, mais nous y étions par petit temps. Il y avait un peu de courant de marée, le bateau a changé de côté, mais rien d’inconfortable.

Les photos du jour

 

Pour les zélés, les chiffres du voyage sont ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *