21 février 2019

Une autre journée remplie de projets tout aussi peu engageants, mais divertissants sur l’île de Lee Stocking. Le quotidien de voileux en attente : marche, popotte, gestion des noix de coco, et souper avec les copains de Tribull.

Les activités sportives du jour : l’autre côté de la coque et un peu de marche

Aujourd’hui, c’est Dominic qui est allé passer la tondeuse. Il restait l’autre côté de la coque. Maintenant, Nuage a une super coque tout lisse pour filer vite… lorsque nous pourrons bouger enfin. L’autre activité, ce fût une belle marche. Nous sommes chanceux, Tribull est dans le coin. Et Tribull, ben cela fait plusieurs années que l’équipage se retrouve aux Bahamas, donc ils ont des bons plans à partager. Sur Lee Stocking, il y a quelques sentiers et Tribull nous a invité à aller marcher avec eux aujourd’hui. Et nous avons fait une très belle marche dans le sentier qui sentait le café. Le sentier nous a mené jusqu’en haut de l’autre butte qui est plus haute que celle d’hier, et nous avons eu droit à une super vue de l’île et de la mer. Pour l’info, nous avons mis les accès aux sentiers sur la carte.

Le quotidien du jour : bracelets, popotte, pain, vaisselle

Il y a eu d’autres commandes de bracelets aujourd’hui, Andrée-Anne va finir par être dans le jus! Mention spéciale à Sylvain de Tribull qui a créé un modèle assez original du parfait marin : rouge, vert et blanc. Bon, pour vous terriens, vous pensez sûrement à Noël en voyant ces couleurs, mais pour Sylvain (et plusieurs d’entre-nous), ce sont des feux de navigation. Original ! Sinon, la journée a été ponctuée par le petit quotidien telle que la vaisselle… On a parlé de la vaisselle déjà ? Parce qu’il nous semble qu’elle est omniprésente la vaisselle… Comme nous n’avons juste pas de cuisine, dès qu’un item est sale, la cuisine est en bordel, donc on dirait que nous sommes toujours en train de crouler sous la vaisselle… Ajoute en plus le fait que nous faisons beaucoup à manger (les restos sont rare dans le coin…), et nous finissons par avoir l’impression de passer nos journées à faire de la vaisselle. Bon, fin de la parenthèse.

Côté popotte, c’était jour de luzerne aujourd’hui ! Nous sommes vendus, la germination c’est vraiment génial. Voici la salade de « presque pas de frais qui donne l’impression d’être frais » que nous avons fait : une conserve de légumineuses mélangées, du maïs en grain en conserve, des artichauts en conserve, des cœurs de palmiers en conserve, des olives en conserve, des câpres, de l’ail en pot, des carottes râpées à l’économiseur, des oignons, des tomates et de la luzerne. Cette salade a été inspirée par la salade préparée par Doris du voilier Eaux Vives quelques jours plus tôt. Quand on pense qu’on n’a plus rien de frais… Et pour bien accompagner la salade, on fait du bon pain frais.

Le projet du jour : sortir les noix de coco de leur écorce

C’est bien beau aller chasser la noix de coco, mais pour la manger, il faut l’arranger… Les noix de coco dans la nature n’ont pas du tout l’air de celles que l’on trouve en épicerie… Elles ont une belle grosse écorce/pelure qui ne s’enlève pas du tout comme celle d’une orange. Sylvain de Tribull nous a initié à sa technique assez sportive qui consiste à… peler la noix de coco avec une hache. Tout simplement. Nous avons réussi à en défaire 2. Et pour y arriver, nous avons sûrement brûlé plus de calories que lorsque nous avons monté la butte pour voir la mer. C’était ça le vrai sport du jour.

Et ça se finit comment une journée d’attente ?

Par un souper avec les amis. Ce qui est sympa lorsque tu es au milieu de nulle part, c’est que le plus simple prend tout d’un coup beaucoup plus de valeur que ce que nous sommes habitués. Concrètement cela veut dire quoi ? Ben que tu peux recevoir de la visite avec un macaroni aux tomates et tout le monde est heureux et se délecte. C’est ti pas beau ça ?

Et pour la suite ?

On attend toujours la bonne fenêtre pour George Town. Houston arrive toujours le 25. Nous pensons bien pouvoir arriver le 24 ou le 25. Cela va être juste, mais on croise les doigts ! C’est toujours à suivre…

À propos du mouillage choisi

Coordonnées : 23°45.628’N 076°05.185’W
Nous sommes toujours au même endroit.

Les photos du jour

? Merci à Tribull pour certaines photos

 

Pour les zélés, les chiffres du voyage sont ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *