13 janvier 2019

Ah les dimanches… Il ne faut pas trop avoir de projets le dimanche, c’est le jour du Seigneur, rappelons-le-nous ! Donc, question de faire changement, Dominic est allé ce matin squatter encore les terrains de tennis à Atlantis. On croise les doigts, cela fait maintenant 3 matins qu’il y va et qu’on le tolère…

La corvée du jour : l’eau

Voici donc notre nouvelle réalité : l’économie d’eau. Parce qu’à partir de maintenant, en fait depuis que nous sommes aux Bahamas, la seule technique qui est maintenant à notre disposition pour remplir les réservoirs est de faire des voyages en dinghy et de remplir nos jerry cans. Fini les arrêts aux marinas et le remplissage direct des réservoirs avec le tuyau d’arrosage… Donc, il faut être stratégique dans notre utilisation de l’eau. Pour se faire, nous devons adapter certaines de nos habitudes, et nous en créer de nouvelles : pour nous laver, ce sera dorénavant dans l’eau salée et nous avons notre réservoir à insecticide que nous utilisons qu’avec de l’eau douce pour nous rincer après, ensuite, on lave la vaisselle à l’eau salée et on rince après avec un peu d’eau douce, et finalement, on utilise le purel pour les mains plutôt que se laver les mains tout le temps. Pour laver la vaisselle et le corps à l’eau salée, nous utilisons le savon à vaisselle Joy, une recommandation qui dure depuis une éternité. Étonnamment, ce savon mousse à l’eau salée et fait très bien le boulot demandé. Le seul souci, c’est qu’il n’est pas très écolo, il va falloir explorer d’autres solutions lorsque possible.

Le projet du jour : la préparation à la pêche

L’an dernier, Carmen a eu un excellent service à une boutique d’articles de plongée / bateau / pêche un peu à l’Est du mouillage. Nous nous sommes donc dirigé vers cet endroit avec nos cannes à pêche respectives afin d’aller y chercher quelques conseils et acheter ce qu’il nous manque. C’était pas mal beau de voir Carmen et Andrée-Anne marcher parmi les bahamiens flâneux de port qui s’excitaient devant les cannes à pêches, on y sentait que cela les amusaient pas mal de nous imaginer en train de pêcher, un gars des shacks à poissons sous le pont a même offert de venir manger du poisson à son restaurant… On dirait bien qu’ils ne croient pas tant en nos talents de pêcheuses… Malheureusement, arrivés à notre destination, nous n’avons pas réussi à avoir le même service que l’an dernier, vraiment, cette année, ce n’est pas là que cela se passe. Donc… nous sommes repartis bredouilles. Il y a d’autres endroits que nous pouvons aller, mais… Nous sommes dimanche aujourd’hui ! Donc nous allons devoir revenir, tout est fermé. On fait quoi alors ? On s’arrête sur Océane la Madame et on 5 à 7, tant qu’à…

Et pour la suite ?

Demain, voici ce qu’il y aurait de prévu comme corvées (on note le conditionnel dans la phrase…) : aller déposer la bouteille de propane – Mario d’Océane connaît un bon endroit pour faire remplir et retourner au magasin de leurres / pêche. Ça, c’est pour l’avant-midi. Ensuite, on aimerait soit prendre un voilier et aller faire un tour à Rose Island qui est juste à côté pour faire du snorkeling, ou faire un tour d’autobus dans la ville. Le tout pour un départ prévu de Nassau mercredi. À suivre.

À propos du mouillage choisi

Coordonnées : 25°04.725’N 77°19.726’W
Nous sommes toujours au même endroit.

 

Pour les zélés, les chiffres du voyage sont ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *