15 septembre 2018

C’est sous les au revoir de presque toute la marina (ok, juste notre quai) que nous avons quitté notre « port » de Plattsburgh. Nous avons bien tenté d’être un peu discrets, mais la sirène de signal de Michel pour appeler Nathalie et Monique, qui s’étaient sûrement accroché les pieds dans une conversation de bout de quai, a finalement quelque peu attiré l’attention de la marina au grand complet. C’est donc vers 9 h 50 que nous avons finalement largué les amarres pour nous diriger vers le Sud, avec un merveilleux vent… du Sud. Nous avons réussi à tirer quelques bords, mais le moteur a finalement gagné la partie, et nous avons terminé notre route avec notre génois et le moteur, pour arriver à la très tranquille Quaker bay. En cours de route, il y a peu à signaler…. Outre le réfrigérateur qui a cessé de fonctionner. Pour une première journée, ce n’est quand même pas si pire un frigo qui arrête… Arrivés à destination, les talents d’électricien de Dominik lui ont permis de trouver la faille : un fusible qui n’aimait pas trop la vibration et qui a décidé de faire sa vie de manière déconnectée. Ouf, la grande aventure que nous avons eue là ?.

Le highlight du jour : notre première fois avec la Mantus

Pour notre départ, nous nous sommes équipés pour notre mouillage question d’avoir l’esprit un peu plus tranquille (nous avions une CQR – sans commentaire, que nous avions changé pour une « Bruce », et 15’ de chaîne 3/8 + câblot…). Nous avons finalement décidé d’installer une ancre Mantus 35 lbs avec 40’ de chaîne 3/8 et 120’ de câblot. Il s’agissait donc aujourd’hui de notre premier essai avec la Mantus… Cela a été comme un charme! Rien à signaler! Hop on descend l’ancre, on recule tranquillement, et bang, nous sommes ancrés instantanément. Le bonheur! Bon, les conditions étaient idéales vous me direz, et je vous répondrai que vous avez bien raison.

Le stress du jour…

Le départ ! En fait, ce n’est pas tant le départ, mais plutôt le moteur… Combiné au départ. Notre vieux Yanmar 1980 va être un stress constant tout au long du voyage (s’il fait tout le voyage). Et le comble du ridicule aurait bien sûr été un faux-départ en raison du moteur. Surtout avec la foule en liesse sur le quai!

À propos du mouillage choisi

Coordonnées : 44°22.644’N 73°16.517’W
Quaker bay est juste tranquille. Il n’y a rien ici, sauf une bonne protection pour le Nord, l’Est ou le Sud. On ne peut pas descendre sur la berge, tout est privé. Et le réseau autant cellulaire que data est quasi nul. Il s’agit de l’endroit idéal pour dire, « désolé, je n’avais pas de réseau… », et pour juste rien faire et se reposer. Ah oui, fait à noter, c’est vraiment une belle baie, on se sent déjà dans le Sud quand on s’y installe.

Pour les zélés, les chiffres du voyage sont ici :

 

Les photos du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *