Une peinture Awlgrip, c’est beau… mais ça prend de l’amour­ !

Nuage est beau. Il a une belle coque vert profond, très foncé qui lui donne un air de grand bateau. Mais ce beau vert cache un lourd secret… Il s’agit d’une peinture Awlgrip. Pourquoi c’est un lourd secret ? Il  suffit de faire un tour dans les forums pour voir les relations mitigées que les gens entretiennent avec la peinture Awlgrip.

Si nous avons eu un coup de cœur pour Nuage, c’est, entre autres, en raison de sa coque foncée (parce qu’il y a aussi les magnifiques boiseries à l’intérieur). Après un été d’utilisation et un peu de laxisme au niveau de la coque lors de notre première année (il y avait d’autres priorités), la coque était arrivée au stade où elle avait besoin d’un petit coup de brillance.

La recherche de solutions

L’hiver précédant la grande opération brillance, Dominic a passé énormément de temps sur les internets pour trouver la meilleure formule pour gérer la peinture capricieuse. Parce que ce qu’il faut savoir avec la peinture Awlgrip, c’est qu’il n’est pas possible de la polir avec une pâte de polissage courante (communément appelée compound), parce que c’est trop dur sur la peinture, ça prend quelque chose de plus doux. Normalement, la peinture Awlgrip ne devrait nécessiter absolument aucun polissage avec un compound, mais seulement un cirage, avec évidemment, les produits développés par la compagnie qui produit la peinture. Ce que nous avons compris de la peinture (en gros), c’est que plutôt qu’être un mélange uniforme de peinture, il s’agit plutôt d’un procédé qui scelle la peinture sous une fine couche transparente. Donc si on tente de polir avec une pâte abrasive, on enlève la couche transparente, et là ça devient impossible à gérer.

Donc… s’en est suivi une recherche intensive qui finalement nous a, entre autres, menée à lui :

Et nous avons découvert le Perfect-it de 3M. En fait, il faudrait plutôt dire redécouvert, puisque lors de l’inspection de Nuage, l’expert qui nous a donné un coup de main, Michel Duquet, nous avait recommandé le Perfect-it, mais nous avions tellement à assimiler à ce moment…

Trouver le matériel nécessaire

Bref, après avoir compris que le Perfect-it ultrafine #3 était notre solution, nous sommes partis à la recherche du produit miracle. Pour réaliser que c’est un produit assez dispendieux (versus les pâtes de polissage courantes). Après avoir épluché les catalogues chez Boathouse à Montréal avec le gentil vendeur sans aucun succès (on parlait d’une centaine de dollars pour la bouteille…), nous sommes arrivés à l’évidence : Amazon est la solution. Nous avons donc finalement décidé de sortir le montant pour la petite bouteille de 16 oz… Ouain. Et il a fallu aussi trouver la meilleure polisseuse pour le projet (tant qu’à acheter le produit miracle…). Après multiples recherches, nous en sommes venus au consensus qu’il fallait acheter une Porter-Cable à vitesse variable. Et finalement, nous avons dû trouver les bons tampons de polissage. Chaque classe de Perfect-it a son tampon de la même couleur, donc nous avons commencé par acheter le bleu sur Amazon. Pour nous rendre compte que le tampon était définitivement trop gros pour la polisseuse. Nous avons donc dû continuer nos recherches pour finalement tomber sur : Bocar, à Montréal. Et c’est finalement à cet endroit que nous avons réalisé que nous pouvons trouver ce dont nous avons besoin.

Et ce n’est pas tout…

Ce n’est pas tout, oh no. Puisque outre le polissage, 2 autres étapes sont primordiales pour un rendu final optimal : le nettoyage et le cirage. Pour ce qui est du nettoyage, il y avait déjà sur Nuage lors de l’achat du savon Awlwash pour la peinture Awlgrip, donc une étape de réglée. Le cirage pour sa part, nous avons opté pour la cire/scellant polymère Awlcare, soit elle aussi un produit pour la peinture Awlgrip.

La recette de Dominic pour « ramener » la coque :

  1. Laver la coque avec 2 chaudières : une pour laver, et une pour rincer. Les chaudières doivent être neuves afin de s’assurer qu’il n’y a aucun résidu qui pourrait grafigner la coque (tel que recommandé dans la vidéo ci-dessus). Pour le lavage, le produit utilisé a été le Awlwash.
  2. Polir en effectuant un polissage doux et méticuleux à l’aide du Perfect-it ultrafine #3 de 3M. Comme il s’agissait de ramener la coque, 2 polissages ont été nécessaires. Un d’abord avec un pad équivalent à celui du Perfect-it #2 (le jaune recommandé par Bocar), et ensuite le tampon recommandé pour le Perfect-it #3 ultrafine. Pour les prochaines fois, un seul polissage sera nécessaire (et recommandé pour ne pas trop dénaturer la peinture), celui avec le tampon très doux. Le polissage doit se faire par petites sections de coque, et chaque section doit être systématiquement essuyée avec un chiffon en microfibre.
  3. Cirer le bateau avec la cire recommandée : Awlcare. Cette cire s’étend à la main, simplement. Et, fait à noter : elle sèche beaucoup plus vite que ce qui est écrit dessus, donc il ne faut pas tarder à bien l’étendre.

Il s’agit donc de 3 étapes simples… mais qui prennent du temps pour la peine. Beaucoup d’heures de travail… L’estimation actuelle est à 20 h. Important à prendre en considération aussi : il est recommandé de travailler la coque lorsque le soleil ne plombe pas dessus, cela fait sécher les produits trop vite et fait barioler.

Pour les prochaines années, nous prévoyons que faire les étapes 1 et 3, soit le lavage et le cirage, question de ne pas trop abimer la peinture.

Après le long texte… les images !

Parce que je sais, ce que les gens veulent savoir c’est : ça prend quoi ? Alors voilà pour les visuels :

41Vl1d5u6TL

Savon Awlwash

Où trouver : Nous ne l’avons pas magasiné encore, mais il est disponible à la Marina Gosselin.

71dyvlqpicl-_sl1500_

Polisseuse à vitesse variable Porter-Cable

Où trouver : Amazon*

81qb1lggrkl-_sl1500_

Poli/cire ultrafine Perfect-it #3 de 3M

Où trouver : Différentes options. Nous l’avons trouvé sur Amazon*. Mais plus tard, nous l’avons également trouvé chez Bocar à un prix compétitif.

71v5zzxVeiL._SL1500_

Tampon pour le poli

Où trouver : Il est possible d’en trouver sur Amazon*, mais Bocar à Montréal est définitivement mieux.

download.png

Chiffons en microfibre

Où trouver : Partout. Ici un exemple chez Canadian Tire.

4100600389-B

Cire/scellant polymère Awlcare

Où trouver : Nous l’avons trouvé chez Boathouse.

Et voici quelques photos du polissage.

* Je fais partie du programme Amazon associates. Voir ce que cela signifie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *